BluaP Mac Support
Mac Nieuws BluaP Mac Support Weblog Software Mac Games Nieuws & Downloads WiFi / Airport / 802.11
Te Koop Aangeboden (en gezocht) Mac Knowledge Mac Tips Unix Mac Links
Special (235): Links | Apple (10): Apple_Developper_Headlines | Apple_Developper_ReferenceLibrary | Apple_Hot_News | Apple_Press_info | Apple_Support_Knowledge_Base_GarageBand | Apple_Support_Knowledge_Base_Mac_OS_X | Apple_Support_Knowledge_Base_iPhoto | Apple_Support_Knowledge_Base_iPod | Apple_Support_Knowledge_Base_iTunes | Mac_Products_Guide_New_Arrivals | Rumors (16): AppleInsider | Apple_x | Chaosmint | CrazyAppleRumorsSite | DifferentDistrict_Rumors | LoopRumors | MacNews_net | MacRumors | MacRumors_p2 | MacScoop | MacosXrumors | Railheaddesign | SpyMac | TheMacMind | TheNorthernSpy | TheUnofficialAppleWeblog | ThinkSecret | iPod (18): Apple_Support_Knowledge_Base_iPod | MacDVD_iPod | Nikkeibp_iPod | iPodBeat | iPodClub | iPodFan | iPodGear | iPodGeneration | iPodHacks | iPodLounge | iPodNN | iPodNoticias | iPod_Fun | iPod_News_de | iPoders | iPodhead | iPoding | pochoirs | Nederlandstalig (11): AppleNieuws_nl | AppleNieuws_be | BluaP | iPhoneclub | iPhoneWereld | InterMactivity | MacFan | MacFan_Forum | MacFreak | MacHouse | MacMinds | MacOSX_nl | MacVandaag | MacWereld | Nieuwslog_Apple | Nieuwslog_iPhone | OneMoreThing | SandS | MacZone | Yooph | Francais (16): Carpo | LeMacEnLigne | Mac4ever | MacADSL | MacBidouille | MacBooster | MacDigit | MacGeneration | MacOS_ws | MacPlus | Mac_Linux | Mac_vnunet | Macmusic_org_FR | Macp2p_net | NyXen | iPodGeneration | Espanol (6): Conexionmac | DiarioX | FaqMac | MacNoticias | NoticiasMac | iPod_Noticias | Portugese (2): Macmagazine_Noticias | Macmagazine_Secrets | Deutsch (11): Apfelgeruechte | Apfeltalk | MacGuardians_de | MacMiniForum | MacMotion_de | MacNews_de | MacTechNews_de | MacWelt | Mac_and_Win_de | iPodFun | iPod_News_de | Danish (3): MacNyt | MacVaerk | MediaMac_dk | Finish (2): MacSanomat | Macmaailma | Swedish (4): MacFeber | MacNytt | MacWorld_se | Se_99mac | Italian (8): AMUG_AV_Italia | BlogMac | Musimac_it | OSXTips | Poc | Spider_mac | Tevac | faqintosh | Greece (2): HelMUG | MacLoaded | Polish (1): Jabluszko | Russian (2): DeepApple | MacOSX_ru | Mactime | MikeOSX | Taiwanese (3): Frostyplace | Maczin | Oikos | Japanese (14): Apple_jp | CubeDeZope | Garageband_jp | Garagers | LifeWithWebObjects | Logicer | MacDVD_iPod | MacFan_net | MacTechLab | Mac_Page_Ne | Nikkeibp_iPod | PowerBooksNews | Sevencolors | iPodClub | Korean (2): Hangul | MUG | News (104): AFP548 | ATPM | AllOSX | AppleAirportWeblog | AppleDefects | AppleLegal | AppleLust | AppleMatters | AppleMenu | Apple_KB | AsTheAppleTurns | Automatorworld | CubeOwner | DailyTunes | DashboardWidgets | Dashboarddev | DifferentDistrict_News | DotMac | EduRSS_Apple | Folkore | Hardmac | InsanelyGreatMac | JoyOfTech | JustOneMoreThing | KeynoteHQ | LockerGnome | LowEndMac | MaCreate | Mac360 | MacCritic | MacDVonline | MacDailyNews | MacDevCenter | MacDigitalAudio | MacEdition | MacFixIt | MacFoo | MacGo | MacHTPC | MacHacks | MacHelp | MacInTouch | MacJams | MacLevel | MacMegaSite | MacMerc | MacMinute | MacMischief | MacNN | MacNet2 | MacNetJournal | MacNewsWorld | MacOSXHints | MacOSXHints_Tiger | MacObserver | MacPolls | MacShrine | MacSlash | MacSofa | MacStudentDev | MacTeens | MacThemes | MacTips | MacVillage | MacWorld_UK | Mac_on_Intel | MacintoshSecurity | Macmusic_org | MacnCell | Macservers | MusiconMac | MyMac | NZMac | NewsTrove | NonStopMac | OReilly | OS9Forever | OSOpinions | OSXFAQ | OSXGuide | OSXHax | OSx86 | PinoyMac | PowerBookCentral | Powerpage | RancheroWeblog | RandomMaccess | Slashdot_Apple | StudioLog | SurfBits | TheAppleCore | TheMacBase | TheMacMind | TheMacOrchard | TheUnofficialAppleWeblog | TidBITS | TigerTracker | World_of_Apple | iCalShare | iCompositions | iOnMac | ifoAppleStore | macCompanion | macTV | xlr8yourmac | news4mac | Macsupport_ca | MacGeekery | Macmini123 | McMACSite | iPhoneAtlas | iwantaniphone | iPhone_Google |

Francais Derniere Mac infos par MacBidouille (translate into )


Resource id #61

Les rumeurs rapportent qu'Apple travaille depuis un moment sur l'eSIM. Il s'agit d'un nouveau système de carte SIM virtuelle permettant de se passer de cette dernière dans les appareils GSM, déjà utilisé dans l'Apple Watch. Pour prendre un abonnement il suffit de passer par l'opérateur ou le vendeur de l'appareil qui inscrira dans l'appareil les informations sur l'abonnement au réseau.
On se doutait que cette technologie ne plairait pas aux opérateurs de téléphonie mobile. Elle leur retirerait en effet le seul contact physique avec leurs clients.

Le New York Times annonce que les acteurs que nous citons dans le titre et d'autres se seraient entendu pour bloquer l'adoption de ce standard qui aurait pu rendre leurs clients plus volages et les empêcher de simlocker les appareils.
Une enquête est en cours et elle pourrait faire mal car aux Etats-Unis on ne rigole pas avec les ententes de ce genre.
Il n'est toutefois pas certain qu'une condamnation fasse les affaires d'Apple. En effet, si le prix des abonnements baissera avec une concurrence accrue, cela pourrait aussi signer la fin des subventions (des crédits cachés en fin de compte) qui renchériront le prix des iPhone. A ce moment là, Apple n'aura probablement pas d'autre choix que d'étendre ses programmes de vente à crédit sous forme de LLD, ce qui pourrait l'obliger dans la foulée à créer sa propre filiale purement financière.



Apple échange des batteries de MacBook Pro 13" qui gonflent

Apple a lancé un programme mondial d'échange de batteries pour des MacBook Pro 13" sans Touch Bar, produits et commercialisés entre octobre 2016 et octobre 2017.

Tous les modèles ne sont pas concernés et seuls certains lots seraient touchés.

Pour faire court, le problème est celui récurrent de gonflement de ces batteries.



Apple présente un robot de recyclage des iPhone

Apple mise énormément sur une image de société vertueuse en terme d'écologie, chose difficile quand on vend tant de produits et que l'on pousse à leur renouvellement et donc à l'obsolescence des plus anciens.

Pour rassurer les gens à ce sujet, la société a présenté un robot destiné à recycler les iPhone.

Ce robot est capable de dissocier les différents composants afin de les envoyer dans des filières de recyclage et récupérer en particulier les matériaux précieux qui le composent.

Voici une vidéo de la machine en fonctionnement, qui broie quand même pas mal pour récupérer les éléments.

https://www.apple.com/newsroom/videos/daisy/Daisy-PR-cc-us-_960x540.mp4

Malgré tout, ce robot ne peut faire tout le travail et il y a encore derrière un gros cycle de traitement, par exemple pour les dalles LCD dont il sera difficile de récupérer autre chose que du verre fondu amalgamé avec des cristaux liquides tant il est difficile de séparer les couches mécaniquement.



Tim Cook fait reculer le spectre d'une fusion entre iOS et macOS

Dans une interview donnée au Sydney Morning Herald's, Tim Cook est revenu sur le serpent de mer que nous somme nombreux à craindre, la fusion entre iOS et macOS. Pour lui, la société a amené ces deux systèmes à quelque chose de bien pour chacun de leurs usages. Vouloir les fusionner reviendrait à faire des compromis pas forcément heureux.
"Alors peut-être que l'entreprise serait plus efficace au bout du compte, mais ce n'est pas ce dont il s'agit"... "Il s'agit de donner aux gens des choses qu'ils peuvent ensuite utiliser pour les aider à changer le monde ou à exprimer leur passion ou exprimer leur créativité. Je pense que cette fusion, qui en obsède certains, n'est pas ce que les utilisateurs veulent."
A la place, Apple veut faire les meilleurs smartphones, les meilleures tablettes et les meilleurs ordinateurs.

Voilà qui est plutôt rassurant.



Le cours de l'action Apple baisse suite à des annonces décevantes de TSMC

TSMC est le seul fabricant des puces Ax d'Apple qui équipent iPhone, iPad, Apple TV...

La société, qui a dévoilé ses derniers résultats, a annoncé dans la foulée que les prochains seraient d'environ 7,9 milliards de dollars, 1 milliard en dessous de ce qu'attendaient les analystes.
De plus la société a indiqué que la demande de puces pour smartphones haut de gamme était plus "douce" que prévue.

Il n'en a pas fallu plus pour que le cours de l'action AAPL perde, avant l'ouverture des marchés, 1,7%.
On attend maintenant les résultats et prévisions d'Apple qui seront dévoilés le 2 mai.



Western Digital propose un disque dur non SMR de 14 To

Deux choses en particulier ont permis d'augmenter significativement la capacité des disques durs 3,5".
La première est la technologie SMR, qui empile les pistes comme des tuiles. Elle fait gagner énormément en densité d'informations mais rend les disques impropres à un usage autre que la sauvegarde, l'effacement et la réécriture de données étant très très longs.
La seconde est le passage aux disques durs sous atmosphère d'hélium, qui permet de mettre bien plus de plateaux dans un format standard.
Heureusement la densité de données stockées par plateaux a quand même progressé, même si l'on atteint la limite de ce que l'on peut faire avec de l'enregistrement perpendiculaire sans faire appel à l'assistance d'un laser (pour chauffer la surface à écrire).

Western Digital vient ainsi de présenter l'Ultrastar DC HC530.
Ce disque sous atmosphère d'hélium atteint les 14 To sans faire appel au SMR. Ses performances sont donc celles d'un disque dur classique.

Garanti 5 ans pour un volume de données écrites de 550 To par an, il reste destiné aux centres de données et servira certainement de stockage entre les SSD frontaux et le stockage à froid derrière.



iOS: la fonction ne pas déranger pendant la conduite a un impact positif

Business Insider rapporte une étude réalisée par Everquote, assureur automobile.
Dans cette étude il ressort que lors de 37% de trajets réalisés le conducteur utilise au moins une fois son smartphone. La moyenne d'usage est de plus de 3 minutes et peut représenter 11% du trajet pendant lequel l'attention du conducteur sera forcément distraite.
L'arrivée de la fonction ne pas déranger sous iOS, qui s'active quand l'appareil est en mouvement aurait eu un impact significatif en réduisant cet usage de 8%. Certes, on est encore loin d'une conduite totalement concentrée sur l'essentiel, mais c'est un plus.



L'iPhone SE 2 serait en approche

Selon Consomac, l'Eurasian Economic Commission a accepté la commercialisation de nombreux iPhone sous iOS 11. Les numéros de modèles – A1920, A1921, A1984, A2097, A2098, A2099, A2101, A2103, A2104, A2105 et A2106 – ne sont pas connus jusqu'à maintenant.

Commercialement, ce serait le bon moment pour sortir un nouvel iPhone SE. Le précédent modèle a pris de la bouteille et on est arrivé au creux des ventes des iPhone X et 8, qui seront renouvelés dans 4 mois.



Apple retire une application "calculatrice" cachant des fonctions de prise de vue de photos et vidéos

Apple a retiré de son store une application appelée Private Photos (Calculator%).

Cette application ressemblait à une calculatrice et était fonctionnelle. Toutefois, en tapant un code, on pouvait accéder à des fonctions cachées permettant de prendre photos et vidéo et les partager via le Wi-Fi.
Le retrait fait suite à une enquête de police concernant ce logiciel en Grande Bretagne.

Encore des beta

Apple a lancé une nouvelle vague de beta.

En plus de la beta 2 de la 10.13.5 de macOS, on a aussi eu une beta 11.4 b2 pour iOS?
On sait que cette dernière fait l'impasse sur les nouveautés et se concentre sur la chasse aux bugs ce qui est une excellente nouvelle.



La police peut vous obliger à lui donner accès à votre smartphone

Cette news appelle un peu de contexte, alors qu'on parle beaucoup de chiffrement des données et de réquisition par les autorités de codes d'accès aux téléphones et de clés de chiffrement.

Il y a quelques mois, un homme est interpellé et placé en garde à vue dans une affaire de stupéfiants. Une fois en garde à vue, les policiers lui indiquent qu'il a le droit de garder le silence (ce n'est pas que dans les films). Les policiers lui demandent ensuite le code de son téléphone, code qu'il refuse de leur donner, puisqu'il a le droit de garder le silence.

A cause de ce refus de donner son code de téléphone, cet homme est alors poursuivi pour avoir refusé de remettre aux autorités judiciaires “la convention secrète de déchiffrement d'un moyen de cryptologie susceptible d'avoir été utilisé pour préparer, faciliter ou commettre un crime ou un délit”, une infraction punie de 3 ans de prison et 270 000 euros d'amende. Il invoque alors l'inconstitutionnalité de l'article prévoyant cette infraction, à l'origine prévue pour lutter contre le terrorisme.

La question est remontée jusqu'au Conseil constitutionnel car le droit de garder le silence recouvre en réalité une protection fondamentale bien plus large, celle contre l'auto-incrimination qui obligerait une personne à livrer contre elle-même des éléments à charge alors même qu'elle est présumée innocente.

Le Conseil constitutionnel a déclaré que l'article du Code pénal qui prévoit cette infraction, constituée par le refus — y compris par la personne mise en cause — de donner une clé de chiffrement, ou comme ici un simple code d'accès à un téléphone, est conforme à la Constitution.

On a donc le droit de garder le silence, mais notre téléphone pourra toujours parler à notre place (sauf si on demande à Siri, dans ce cas on est plutôt tranquille).

Deux toutes petites limites ont été admises:

  • la première est que les autorités doivent établir que la personne connait la convention secrète de déchiffrement, Apple ne peut donc pas être forcé à donner une clé s'il est établi que seul l'utilisateur a cette clé en sa possession, par exemple dans une enclave de son iPhone
  • la deuxième est que l'enquête ou l'instruction doivent avoir permis d'identifier l'existence des données protégées par la clé de chiffrement, il ne s'agit donc pas d'aller à la pêche aux infos sans aucun élément. Par contre, on peut penser qu'il suffit d'identifier l'existence d'une seule donnée pour débloquer tout le téléphone, ce qui rend cette deuxième limite particulièrement faible

Il va sans dire que nous regrettons cette décision du Conseil constitutionnel, qui va à l'encontre de la protection contre l'auto-incrimination et du droit à chiffrer et protéger ses données personnelles et privées.

La procédure n'est peut-être pas terminée car en matière de droit fondamentaux, une fois la procédure menée à son terme en France, le requérant pourra toujours former un recours devant la Cour européenne des droits de l'Homme, qui pourra éventuellement obliger la France à modifier sa législation.



Intel réfléchit aux nouvelles voies pour protéger les ordinateurs

L'affaire Meltdown a semé le trouble chez Intel et ses clients. La société cherche maintenant à montrer son attachement à la sécurité et à le renforcer.
Pour cela elle lance l'Intel Threat Detection Technology (TDT). Sous ce nom se cachent deux technologies chargées de détecter le code malveillant.
La première baptisée "Advanced Memory Scanning" veut scanner la RAM de la machine pour y détecter des problèmes. Cela fait suite à de nouvelles générations de logiciels malveillants qui n'écrivent plus grand chose sur le disque client afin d'éviter d'être détectés. On sait déjà le faire, mais cela consomme énormément de ressources CPU, jusqu'à 20%. Pour cela Intel a décidé de confier ce travail à la partie GPU, qui le fera à temps perdu quand il n'est pas sollicité à fond. La baisse des performances sera ainsi minime et insensible pour l'utilisateur.
La seconde est appelée "Advanced Platform Telemetry". Il s'agit de surveiller ce que font les trends lancés sur la machine et ainsi tenter de découvrir les comportements anormaux. Par exemple, l'utilisation des failles Spectre provoque une augmentation des erreurs de la prédiction des CPU, ce qui serait un indice d'attaque.

Intel va enrichir dans l'avenir ce nouveau portefeuille de sécurité mais d'une manière ou d'une autre il aura un impact négatif sur les performances.

Si Apple suit cette veine, on aura un jour droit à des puces Tx devenant des superviseurs et contrôleurs de ce que fait le reste de la machine.



Il faudrait 11h à la GrayKey pour casser un code à 6 chiffres sur l'iPhone

La GrayKey est devenue le produit en vogue acheté par les autorités pour débloquer des iPhone de prévenus.

Matthew Green, professeur adjoint et cryptographe au John Hopkins Information Security Institute a eu l'occasion de le tester et a donné les résultats suivants.
Il faut au maximum environ 13 minutes pour casser un code à 4 caractères, 22,2 heures pour un code à 6 caractères, 92,5 jours pour 8 caractères et 9259 jours pour 10 caractères.
Vous savez maintenant quoi faire pour vous protéger, éviter les nombres et dépasser les 8 caractères tout en évitant les mots contenus dans un des nombreux dictionnaires d'attaque en force brute.



Samsung pourrait commencer à produire les dalles de l'iPhone X plus

Selon l'Economic Daily News, Samsung devrait redémarrer en mai ses chaînes de production de dalles OLED destinées aux iPhone d'Apple.
Il s'agira d'en produire deux modèles, les dalles destinées au successeur de l'iPhone X et celles qui équiperont son futur grand frère, que l'on appellera par commodité l'iPhone X plus.
Le démarrage précoce de cette production vise à éviter un nouveau décalage de lancement entre les modèles comme ce fut le cas l'année dernière.
Certes, Apple jouera encore certainement la carte de la pénurie au lancement, pour provoquer l'engouement, mais elle pourra quand même bénéficier des achats impulsifs de la première heure.



Les batteries des Tesla sont plus endurantes que prévu

Le Tesla Motors club, groupe d'utilisateurs de Tesla, a réalisé une étude auprès de 350 propriétaires de ces véhicules.
L'étude montre que l'autonomie a baissé de 5% au bout de 80.000 km. Ensuite, la perte de capacité se ralentit et l'on arrive à 90% d'autonomie restante au bout de 300.000 lm.
A ce rythme, ils extrapolent que l'on serait à 80% à 800.000 km, autant dire que ces batteries semblent increvables.

Tesla n'offre pas réellement de garantie sur ses batteries mais annonce que pour le modèle 3, l'autonomie ne descendra pas sous les 70% avant 190.000 km pour les hautes capacités et 160.000 km pour les standards.



ARS Technica teste l'eGPU sous macOS 10.13.4

ARS Technica a publié un test de la fonction eGPU supportée nativement depuis la 10.13.4.

Comme souvent avec Apple, tout est simple. Pour peu que l'on ait un Mac doté de Thunderbolt 3, d'une carte graphique et d'un boîtier compatibles (une Radeon), il suffit de les brancher pour que tout fonctionne.

Le fait de ne pas avoir besoin de démarrer la machine pour connecter ou retirer la carte graphique externe est un incontestable avantage.

Ils n'ont pas été déçus du test mais ont quand même regretté des "limitations et des incohérences":

- Le Thunderbolt 3 est le seul supporté alors que ce n'était pas le cas dans les phases beta (des scripts, nécessitant la désactivation du SIP, sont disponibles pour réactiver la fonction sur les TB1 et 2).
- Les cartes Nvidia ne sont pas supportées.
- Il n'est pas possible d'utiliser l'eGPU pour l'affichage sur l'écran intégré d'un portable, mais là encore, c'est une limitation logicielle que certains ont réussi à contourner.
- Il n'y a pas de support de BootCamp.
- Final Cut Pro ne tire pas parti d'un eGPU pour améliorer ses performances.



Le format d'image JPEG XS est annoncé

Le groupement JPEG (Joint Photographic Experts Group) a annoncé une nouvelle variante de son format, le JPEG XS.
Outre une augmentation de la résolution maximale, ce format ne vise pas à réduire la taille des images qui sont même parfois plus volumineuses. L'accent a été mis sur la faible consommation énergétique de sa compression et de décompression à la place. L'autre accent a été mis sur la faible latence.
Il faut dire que ce format est destiné à prendre place dans des domaines tels que la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l'imagerie spatiale, les voitures autonomes et l'édition de films professionnels.

Le JPEG 2000 avait été un échec. On verra si le XS aura un avenir.



Programme de garantie étendue pour les Apple Watch 2 de 42mm

Les Apple Watch de la première série ont eu droit à un programme de garantie étendue à cause de problèmes avec leurs batteries.
Macrumors rapporte que ce sera aussi le cas pour les modèles 2 en 42mm.
Dans un document interne, la société annonce la prise en charge sous garantie des modèles qui ne s'allumeraient plus ou dont la batterie aurait enflé, provoquant une ouverture de la montre.

Toutes ces histoires de batteries prouvent que l'on est arrivé à la limite et que l'on a même dépassé ce qu'il est possible d'obtenir avec des produits à base de lithium-ion (ou polymère). L'augmentation de densité énergétique s'est faite au détriment de la longévité et de la stabilité dimensionnelle.



Samsung lancera ses premiers téléviseurs MicroLED à la fin de l'année

Après l'OLED, la prochaine étape est le MicroLED. Cette technologie est similaire à l'OLED avec des pixels indépendants et capables de s'illuminer, mais utilise des composants métalliques à la place des organiques, de quoi gagner grandement en durée de vie et éviter que les écrans ne marquent.
On sait qu'Apple s'intéresse grandement à cette technologie depuis son rachat de LuxVue en 2014. Elle travaillerait activement avec des partenaires pour la proposer sur les produits en commençant par l'Apple Watch.

Samsung, leader dans l'OLED, ne veut certainement pas laisser à quiconque l'occasion de lui passer devant. Elle a annoncé qu'elle proposera ses premiers téléviseurs MicroLED d'ici la fin de l'année. Elle fabriquera à ce moment-là des dalles de toutes tailles pour tous les usages.

Samsung attend beaucoup de cette technologie qui créera des micro-points RVB pour reconstituer une image avec un meilleur angle de vision que l'OLED.



Apple publie un mémo interne pour faire cesser les fuites

La politique du secret d'Apple a été érigée comme un dogme, avec des règles très strictes et même une équipe dédiée à la traque de ceux qui laissent sortir des informations. Dans les faits, si tout n'est pas dévoilé, loin de là, les fuites sont très nombreuses, surtout quand des sociétés d'analyse boursière sont capables de payer pour les obtenir.
Bloomberg rapporte que la société a publié un mémo interne assez agressif à ce sujet... qui a fuité. La voici:

Le mois dernier, Apple a attrapé et renvoyé l'employé responsable des fuites sur des détails d'une réunion interne et confidentielle concernant la feuille de route du logiciel d'Apple. Des centaines d'ingénieurs logiciels étaient présents, et des milliers d'autres au sein de l'organisation ont reçu des informations sur ses procédures. Une personne a trahi leur confiance.

L'employé qui a divulgué la réunion à un journaliste a dit plus tard aux enquêteurs d'Apple qu'il l'avait fait parce qu'il pensait qu'il ne serait pas découvert. Mais les gens qui font cela, qu'il s'agisse d'employés, d'entrepreneurs ou de fournisseurs d'Apple, se font prendre et se font prendre plus vite que jamais.

Dans de nombreux cas, les fuites ne sont pas conçues pour fuir. Au lieu de cela, les gens qui travaillent pour Apple sont souvent ciblés par la presse, les analystes et les blogueurs qui se lient d'amitié avec eux sur les réseaux professionnels et sociaux comme LinkedIn, Twitter et Facebook et commencent à obtenir des informations. Bien qu'il puisse sembler flatteur d'être approché, il est important de se rappeler qu'on s'est joué de vous. Le succès de ces étrangers est mesuré en obtenant les secrets d'Apple auprès de vous et en les rendant publics. Un scoop sur un produit Apple inédit peut générer un trafic massif pour une publication et bénéficier financièrement au blogueur ou au reporter qui l'a publié. Mais l'employé d'Apple à l'origine de la fuite a tout à perdre.

L'impact d'une fuite va bien au-delà des personnes qui travaillent sur un projet.

Les fuites du travail d'Apple minent tout le monde chez Apple et les années qu'ils ont investi dans la création de produits Apple. « Des milliers de personnes travaillent sans relâche pendant des mois pour livrer chaque version logicielle majeure », explique Josh Shaffer, responsable d'UIKit, dont le travail de l'équipe faisait partie de la fuite iOS 11 l'automne dernier. « Voir la fuite est dévastateur pour nous tous. »

L'impact d'une fuite dépasse les personnes qui travaillent sur un projet particulier - cela se ressent dans toute l'entreprise. Une fuite d'informations sur un nouveau produit peut avoir un impact négatif sur les ventes du modèle actuel; donner aux entreprises rivales plus de temps pour commencer une réponse compétitive; et conduire à moins de ventes de ce nouveau produit quand il arrive. « Nous voulons avoir l'opportunité de dire à nos clients pourquoi le produit est génial, et de ne laisser quelqu'un d'autre le faire mal », explique Greg Joswiak de Product Marketing.

Les investissements d'Apple ont eu un impact énorme sur la capacité de l'entreprise à identifier et à détecter les fuites. Juste avant l'événement spécial de septembre dernier, un employé a divulgué à la presse un lien vers le golden master d'iOS 11, croyant à nouveau qu'il ne serait pas pris. L'OS inédit a détaillé le logiciel et le matériel annoncé comprenant l'iPhone X. Dans les jours suivants, le responsable a été identifié par une enquête interne et a a été pris. La criminalistique numérique de Global Security a également aidé à attraper plusieurs employés qui fournissaient des informations confidentielles sur de nouveaux produits, notamment iPhone X, iPad Pro et AirPods, à un blogueur de 9to5Mac.

Les responsables de fuites dans la chaîne d'approvisionnement se font aussi prendre. Global Security a travaillé main dans la main avec les fournisseurs pour empêcher le vol de la propriété intellectuelle d'Apple et pour identifier les personnes qui tentent d'outrepasser leur accès. Ils se sont également associés avec des fournisseurs pour identifier les vulnérabilités - à la fois physiques et technologiques - et s'assurer que leurs niveaux de sécurité répondent ou dépassent les attentes d'Apple. Ces programmes ont presque éliminé le vol de prototypes et de produits provenant d'usines, ont intercepté des fuites et empêché beaucoup d'autres de fuir en premier lieu.

Les fuites ne font pas perdre simplement leur emploi aux personnes. Dans certains cas, celles-ci encourent des peines d'emprisonnement et des amendes massives pour intrusion dans un réseau et vol de secrets commerciaux, tous deux classés comme crimes fédéraux. En 2017, Apple a attrapé 29 responsables de fuites. Douze d'entre eux ont été arrêtés. Parmi ceux-ci figuraient des employés d'Apple, des entrepreneurs et certains partenaires de la chaîne d'approvisionnement d'Apple. Non seulement ces personnes perdent leur emploi, mais elles peuvent aussi avoir beaucoup de difficulté à trouver un emploi ailleurs. « Les conséquences criminelles potentielles d'une fuite sont réelles », dit Tom Moyer de Global Security, « et cela peut devenir une partie de votre identité personnelle et professionnelle pour toujours ».

Le ton a changé par rapport à d'autres mémos du genre. Maintenant Apple ne se contente plus de parler de l'importance du secret mais brandit le bâton pour expliquer les conséquences pour ceux qui laissent sortir ces informations.



Une photo d'un iPhone X doré ?

Pour faire autoriser la commercialisation de ses appareils aux Etats-Unis, Apple se doit de les faire valider auparavant par la FCC, qui publie alors des informations en ligne. Il est ensuite possible aux fabricants de demander un embargo là dessus pour ne pas gâcher la surprise.
Il semble que cette fois il y ait eu un raté. On trouve sur une page de la FCC cette photo.

On ignore si cet appareil sortira, des rumeurs venant des sites de production ayant annoncé ce produit il y a un moment, mais surtout les difficultés à sortir des appareils sans défauts cosmétiques, ce qui pourrait en interdire le lancement.



Echange de batteries: Apple fait appel à des sous-traitants pour faire face à la demande

Depuis le lancement du programme d'échange de batteries pour 29$, Apple fait face à une énorme demande de clients, trop pour ne pas que les délais d'attente ne s'allongent de manière inconsidérée, parfois plusieurs semaines.
Si au début la société avait un problème d'approvisionnement, elle fait maintenant face à des problèmes de main-d'œuvre.
Pour faire face à ce problème, elle aurait commencé par transférer des employés du service SAV à distance Apple Care vers les magasins.
Elle ferait maintenant appel à des sous-traitants externes, qui sont engagés pour faire ces échanges dans ses boutiques.

Officiellement ce programme doit se terminer à la fin de l'année. D'ici là, la société devra encore échanger des millions de batteries avec bien entendu un pic à la fin 2018 à moins que le programme ne soit encore étendu, ce qui est fort possible.



Voici la machine à débloquer les iPhone

MalwareByte a publié un article sur la GrayKey iPhone unlocker dont nous vous avions déjà parlé.


Il est possible de brancher sur cette machine deux appareils iOS qui en deux minutes seront jailbreakés avant qu'un logiciel installé dessus ne commence à tenter de trouver leur mot de passe.


Selon sa longueur et sa complexité, cela prendra de quelques minutes à plusieurs jours et une fois le code trouvé il sera affiché sur l'écran de l'appareil.
Il suffira alors de le noter et de désinstaller l'application avant de le redémarrer et d'accéder à son contenu.

MalwareByte s'inquiète beaucoup du risque de dissémination de ces machines, qui pourraient aider le crime organisé à dérober des données ou à débloquer des appareils volés.

[MàJ] Motherboard rapporte que les autorités américaines seraient en train de commander massivement ces appareils. Ainsi le "Secret service" (protection présidentielle et lutte contre la fausse monnaie) aurait l'intention d'en acquérir une douzaine.



Et un procès de plus pour violation de brevets contre Apple

Le Korea Herald rapporte que la société Firstface va déposer plainte contre Apple pour violation de brevets:

"Depuis 2011, Jung Jae-lark, co-PDG de Firstface, a déposé ses propres brevets dans plusieurs pays, notamment en Corée, au Japon et aux États-Unis, pour permettre aux utilisateurs de déverrouiller l'écran d'accueil du smartphone immédiatement après s'être authentifiés via un capteur installé dans le bouton d'accueil."

"La solution qui active l'écran du smartphone lors de l'authentification des empreintes digitales d'un utilisateur était sans précédent avant l'invention de Jung», a déclaré Shim Young-tack, un autre co-PDG de Firstface qui enseigne également sur le campus coréen de New York State University."

Dans les faits, Firstface est une société à capital-risque spécialement créée pour valoriser ces brevets, et qui aurait déjà lancé une procédure contre Samsung.



Apple gère les faibles ventes de HomePod

Selon Bloomberg, Apple a décidé à la fin mars de revoir à la baisse ses commandes de HomePod auprès du sous-traitant Inventec.
Comme toujours, les ventes ont démarré en fanfare auprès de clients fidèles achetant sur le nom de la marque et moins sur le produit ou son prix.
Si le HomePod a représenté 10% du marché des enceintes "intelligentes" au début, cela aurait glissé depuis à 4% avec moins de 10 ventes par jour dans les Apple Store.

Tout n'est toutefois pas perdu et une amélioration significative de Siri pourrait relancer les ventes.
Sachez à ce sujet que Siri connaît maintenant de nouvelles blagues si l'on lui demande d'en raconter une, les choses avancent donc.
Notez qu'il serait déjà pas mal pour améliorer les choses que Siri cesse de vanter les qualités de Beats One avec des superlatifs quand on lui demande de lancer cette radio en ligne.



Etats-Unis: la FTC réfute certaines limitations de garantie imposées par les fabricants

Vous avez tous un jour ou l'autre croisé ce genre d'autocollant placé sur la vis d'un appareil.

La commission fédérale du commerce a publié un document qui va faire date.

Elle y annonce avoir envoyé à six grandes entreprises qui vendent des automobiles, des appareils cellulaires et des systèmes de jeux vidéo aux États-Unis une lettre d'avertissement.
Elle leur reproche de violer la loi américaine en imposant des règles illégales sous menace d'annuler la garantie.
Parmi ces obligations pointées du doigt on trouve:
- L'obligation d'utiliser des pièces de la marque homologuée,
- L'obligation d'utiliser des consommables homologués,
- L'interdiction de démonter l'appareil...

Après tout, peut-être qu'à force de critiques et de militantisme on va finir par rééquilibrer les relations entre consommateurs et vendeurs.



AMD fait encore du rebranding

Renommer un produit pour lui donner un coup de jeune est une chose récurrente chez les fabricants de cartes graphiques.
AMD vient de le faire une fois encore en annonçant ses cartes Radeon HD500X. La nouveauté est le X en fin de nom.
Comme le rapporte Anandtech, la comparaison avec les précédents produits sans le X est simple à faire. Il n'y en a pas.

Voilà qui règle le problème de nouveauté, mais il faut croire que le X est important aux yeux d'AMD.



Encore un problème si l'on échange hors SAV officiel l'écran d'un iPhone 8 ou X

Voilà une nouvelle information qui va soulever encore des vagues. Il s'avère que si l'on échange les écrans de deux iPhone 8, 8+ ou X, le système d'ajustement automatique de la luminosité des écrans ne fonctionnera plus, désactivé au démarrage par iOS.
Les réparateurs non officiels s'inquiètent de ce qu'ils considèrent comme une dérive. Pour eux, pas de doute, Apple cherche à bloquer totalement le marché du SAV parallèle en verrouillant de plus en plus son système.

Ce n'est pas seulement pour récupérer le marché du SAV, mais à notre avis pour pousser un peu plus au renouvellement de ses appareils.
Prenons un exemple concret et personnel. Ces dernier mois, j'ai changé leur écran au moins sur une quinzaine d'iPhone 5S. Cela s'est fait soit parce qu'ils étaient cassés, ou simplement rayés. Pourquoi ? Parce que sur le marché non officiel un écran de 5S coûte maintenant quelques dizaines d'euros. En changeant dans la foulée la batterie (moins de 15 euros) on donne une seconde vie à l'appareil pour un bon moment.
Si l'on avait dû passer par le SAV officiel, le prix de ces deux réparations aurait été trop proche de celui d'un SE pour ne pas que l'on se laisse tenter.

C'est hélas dans la veine de ce que fait Apple et dans ses gènes depuis longtemps. Le premier bridage de ce genre remonte en effet à une mise à jour firmware des G3 B&W qui bloquait l'installation d'un CPU G4 à l'intérieur. A l'époque on pouvait encore le justifier par le fait que la société était au bord du gouffre et devait vendre pour survivre. Maintenant ce n'est plus le cas mais il est probablement tout aussi important de préserver les bonus des dirigeants.



VirnetX: l'addition d'Apple s'alourdit

Depuis 2012, Apple est en procédure judiciaire contre VirnetX, un Patent Troll qui détient des brevets qui étaient violés par les anciennes versions de FaceTime et iMessage.
Bloomberg rapporte qu'une nouvelle décision de justice condamne Apple à payer un peu plus de 502 millions de dollars à VirnetX. La bataille n'est pas terminée, Apple continue à tenter de faire invalider les brevets en question, chose qui avait réussi à Samsung dans sa procédure contre Apple.



Facebook : le scandale Cambridge Analytica ne retombe pas

C'est un incroyable retour de bâton contre Facebook qui a tout fait pour que recule la notion de vie privée.
L'affaire Cambridge Analytica ne retombe pas et Mark Zuckerberg est dans une tourmente hallucinante, lui qui était encore un modèle de réussite il y a quelques semaines.
Alors qu'il a été auditionné par une commission du Congrès américain, on a appris que Cambridge Analytica aurait eu accès égalementà des messages privés de personnes sur Facebook.

Facebook survivra vraisemblablement à cette affaire, mais il est probable que cela va calmer les velléités d'aller plus loin pendant très longtemps.
Tim Cook l'a certainement compris en critiquant la monétisation des données faite par Facebook. Il n'est cependant jamais très profitable d'abaisser ses adversaires pour paraître plus grand, surtout quand ils ont déjà un genou à terre.



L'iPhone pourrait gagner un triple appareil photo

Selon le Economic Daily News, Apple songerait à introduire dans de prochains iPhone un triple appareil photo. Ce troisième appareil embarquerait un capteur de 6 millions de pixels et serait doté d'un zoom optique 5X.
Ainsi, faute de pouvoir intégrer un appareil photo complet, on multiplierait les systèmes dédiés.

Notez que l'iPhone ne sera pas le premier à avoir un tel système. Le Huawei P20 Pro qui vient de sortir a déjà un triple capteur.

Crédit de l'image iFixit.

Apple pourrait être encore sanctionnée en Corée du Sud

La Corée du Sud, fief de Samsung, s'apprêterait à prendre de nouvelles sanctions économiques contre Apple. Les autorités reprochent à la société ses contrats la liant avec les opérateurs distribuant ses appareils.
Comme le rapporte The Korea Herald, les opérateurs sont en effet obligés à prendre en charge le SAV et le coût des réparations des appareils ainsi que les coûts des publicités passant dans les médias.

Sur ce dernier point Apple en fait autant en France. Ainsi, à la fin de chaque publicité pour un iPhone, vous aurez droit au logo de l'un de nos opérateurs nationaux, celui qui a payé pour cette publicité.

Pour en revenir à la Corée du Sud, les autorités très proches des industriels (et souvent bien trop proches), n'hésiteront pas à épingler Apple à la moindre occasion.



iPhone 8: des problèmes entre iOS 11.3 et les écrans non Apple

9to5Mac rapporte que des propriétaires d'iPhone 8 ayant fait échanger leurs écrans sur un réseau SAV non officiel ont vu la partie tactile de ces derniers cesser de fonctionner après avoir fait la mise à jour vers iOS 11.3.

Il est encore bien trop tôt pour dire s'il s'agit d'un acte volontaire d'Apple ou d'un hasard lié à une production différente de ces écrans fabriqués sur des canaux parallèles.

Ce problème de pièces détachées officieuses reste de toute façon un souci global. Apple ne vend toujours pas ses composants et facture au prix fort les échanges. Toutes les autres pièces sont donc légalement des contrefaçons, tandis que les lois sur le droit à la réparation qui fleurissent partout dans le monde en font des produits évoluant dans une zone grise et floue.



Apple compense à 100% sa consommation en énergies renouvelables

Apple a annoncé avoir franchi le cap de l'utilisation de 100% d'énergie renouvelable.

Dans le cadre de son engagement à lutter contre le changement climatique et à créer un environnement plus sain, Apple a annoncé aujourd'hui que ses installations mondiales sont alimentées à 100% d'énergie propre.Cette réalisation comprend des magasins de détail, des bureaux, des centres de données et des installations co-implantées dans 43 pays - dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et l'Inde.La société a également annoncé que neuf autres partenaires de fabrication se sont engagés à alimenter toute leur production Apple avec 100% d'énergie propre, portant le nombre total d'engagements de fournisseurs à 23.

Pour être plus précis, la société achète à des sous-traitants l'équivalent de ce qu'elle consomme en énergies renouvelables qui sont injectées dans les réseaux.
L'Apple Park est l'élément le plus avancé dans ce domaine:

Apple Park, le nouveau siège d'Apple à Cupertino, est maintenant le plus grand immeuble de bureaux certifié LEED Platine en Amérique du Nord.Il est alimenté à 100% d'énergie renouvelable provenant de sources multiples, y compris une installation solaire sur le toit de 17 mégawatts et quatre mégawatts de piles à biogaz, et contrôlée par un microréseau avec stockage de la batterie.Il redonne également de l'énergie propre au réseau public pendant les périodes de faible occupation.

Attention, cela ne concerne pas la production de ses appareils, qui doit consommer des quantités énormes d'énergie, ne serait-ce que pour raffiner ou traiter les métaux.



Les nouveaux iPhone RED devaient arriver aujourd'hui

Macrumors a obtenu un mémo interne de Virgin Mobile selon lequel les nouveaux iPhone 8 et 8 plus (PRODUCT)RED devraient arriver aujourd'hui.
Pour rappel, les produits RED soutiennent la lutte contre le SIDA, le fabricant versant une somme forfaitaire sur chaque appareil vendu.

[MàJ] Ils sont disponibles.



Offre d'emploi

Voici une offre d'emploi de Mc Service basé à Evry:

Pour faire face à la croissance de notre activité, nous sommes à la recherche de 2 technicien(e)s SAV certifiés Apple ACMT.
Vous devez être en mesure d’effectuer les diagnostics, devis et réparations des produits Apple.
Assurer les commandes et retours des pièces détachées, via GSX et notre logiciel.
Vous serez garant de la satisfaction du client, de l’excellence et du respect des procédures.
Les postes sont à pourvoir immédiatement. CDI 39h, salaire à négocier selon expérience et profil.

Candidatures à envoyer à v.desousa @ mcservice.fr



Des visites des Apple Store comme sorties scolaires ?

France Info a attiré notre attention (merci bigmechantmou) sur cette page du site d'Apple.

La société y invite à organiser des sorties scolaires afin de visiter ses magasins et y participer à des activités.

Inutile de dire que nous n'irons pas par quatre chemins pour dire ce que nous pensons de cela. A une époque où l'on prend conscience du danger des écrans pour les jeunes enfants et où l'on commence à comprendre l'impact de la publicité sur des jeunes personnes n'ayant pas développé leur sens critique, cela ne passe pas.
On est proche d'une forme d'endoctrinement appuyé par des parents d'élèves et des enseignants complices !



Apple poursuivie pour violation de brevets une fois encore

La société Omni MedSci a annoncé avoir déposé plainte contre Apple pour violation de brevets. Elle lui reproche de violer certains en sa possession concernant les capteurs de rythme cardiaque intégrés à l'Apple Watch.
Il semble que cette société appartienne comme une dizaine d'autres à des spécialistes de la collecte des brevets, en résumé, des Patent Trolls.



Apple débauche une autre pointure chez Amazon

Bloomberg a eu la confirmation par Apple qu'elle engagé Jon McCormack au poste de vice-président chargé de la division logicielle.

Il a été débauché de chez Amazon, qui l'avait débauché de chez Google, qui l'avait récupéré de chez HP.
McCormack est donc un spécialiste des logiciels et il sera certainement très utile à Apple pour reprendre le contrôle des équipes et éviter les déboires que la société a récemment connus.



Un cheval de Troie installe des portes dérobées sur les Mac

TrendMicro a annoncé la découverte de portes dérobées sur des Mac.

Baptisée OSX_OCEANLOTUS.D, elle s'installe via un fichier Word malveillant envoyé par mail qui utilisera les macros pour télécharger d'autres fichiers.
Afin d'éviter la détection, tous les fichiers sont chiffrés en AES avec une clé RSA 256 bits.

Les promoteurs de ce cheval de Troie seraient liés au groupe OceanLotus, déjà impliqué dans la récupération de données de personnes proches de mouvements défendant les droits de l'homme.



Microsoft supportera bientôt les applications 64 bits sous Windows ARM

Microsoft a fait un portage de Windows sur des puces ARM permettant de faire tourner des applications x86 32 bits sur ces processeurs.
La société a annoncé que cette limitation sauterait prochainement. Elle va proposer dans un futur proche un nouveau SDK qui sera capable de recompiler les applications 64 bits pour les faire tourner sur les PC ARM.
Il reste encore à convaincre les développeurs de faire ce portage, mais Microsoft semble confiant dans leur bonne volonté.

Voilà encore une information qui fera du tort à Intel qui, pour la première fois depuis des décennies, voit les bases de son avenir chanceler devant ces nouvelles tendances.



Tim Cook sera auditionné dans une procédure opposant Qualcomm à Apple

Bloomberg rapporte que Tim Cook sera auditionné dans une des procédures judiciaires opposant Qualcomm à sa société.
Cette procédure lancée par Qualcomm accuse Apple d'avoir communiqué des informations mensongères aux régulateurs afin de démarrer des procédures judiciaires.

Ce n'est qu'un des très nombreux volets de ces procédures qui opposent ces deux sociétés. Tout a démarré quand Apple a considéré payer trop de royalties à Qualcomm et a refusé de continuer à verser un pourcentage global sur le prix de ses iPhone.
De son côté Qualcomm affirme que sans ses technologies l'iPhone n'aurait pas pu être fabriqué.



Le Mac Pro modulaire arrivera en 2019

On espérait que le Mac Pro modulaire annoncé par Apple arriverait en 2018. TechCrunch rapporte d'une interview d'Apple que ce sera en 2019.
Voici ce qu'en dit Apple:
"Nous voulons être transparents et communiquer ouvertement avec notre communauté professionnelle, nous voulons qu'ils sachent que le Mac Pro est un produit 2019."

En gros, achetez en attendant un iMac Pro, il faudra attendre encore pour le vrai Mac professionnel.

Nous sommes persuadés qu'Apple attend la sortie du Thunderbolt 4 chez Intel, un moyen de rendre une machine modulaire plus efficace qu'elle ne l'est actuellement sans avoir à développer d'interfaces spécifiques et pas forcément plus efficaces.



Première beta de High Sierra 10.13.5

Apple propose aux développeurs la première beta de la 10.13.5.

Comme toujours à ce niveau, Apple annonce seulement que cette mise à jour règle des bugs et améliore les performances.

[MàJ] Elle est maintenant aussi disponible aux personnes enregistrées au programme de beta test public.



Les AirPort Express vues comme des haut-parleurs avec iOS 11.4

Des personnes ont découvert que la beta d'AirPlay2 dans iOS 11.4 beta voyait les bornes AirPort Express comme des haut-parleurs à l'image des HomePod.

Cela implique que les modèles 2012 d'AirPort Express (pas les plus anciens) seront compatibles avec les futures fonctions MultiHome d'AirPlay2 dans le futur.
On ignore encore si ces bornes échapperont à la fin programmée des produits AirPort chez Apple.



Batteries d'iPhone: les recours seront regroupés en Californie

La décision a été prise par la justice. Toutes les procédures en recours collectif pour le BatteryGate seront regroupées en Californie du Nord, à deux pas du siège d'Apple. Cette décision est liée au fait que la moitié des 61 procédures avaient été déposées en Californie.
Ce sera donc un procès géant, avec un nombre impressionnant de cabinets d'avocats auxquels devront répondre les équipes de juristes d'Apple. Voici un extrait de l'annonce:

Ces actions partagent des questions factuelles découlant des allégations selon lesquelles Apple a inclus du code dans les mises à jour de son système d'exploitation mobile (iOS) qui ont considérablement réduit les performances des iPhones plus anciens. Les plaignants allèguent également qu'Apple a dénaturé la nature des mises à jour iOS et n'a pas divulgué de manière adéquate aux propriétaires d'iPhone l'impact que les mises à jour iOS auraient sur les performances de leurs iPhones.

Ce sera pour Apple le procès de tous les dangers et nous présumons que la société ne prendra pas le risque de le perdre, préférant transiger à un moment ou un autre pour y mettre fin. Il serait en effet bien moins dangereux pour la société et son avenir de perdre quelques milliards que d'entacher sa réputation et celle de l'iPhone.



Apple testerait des écrans capables d'interagir sans contact

Bloomberg dévoile aujourd'hui des projets en cours d'Apple autour de l'iPhone. La société testerait des prototypes d'écrans tactiles qui seraient capables de détecter des mouvements de doigts sans contact direct.
Ainsi, après avoir démocratisé l'écran tactile sur les smartphones et avoir plus récemment ajouté le 3D Touch, Apple chercherait à prendre de la hauteur.
Cela serait fort pratique pour utiliser un iPhone (étanche) sous la pluie, les actuels écrans tactiles devenant inopérants quand ils sont mouillés.

Accessoirement, cela aurait aussi un grand intérêt sur les Mac pour interagir rapidement avec l'écran sans avoir à le toucher. Cela aurait un goût de Leap Motion, qui a failli il y a quelques année révolutionner nos interfaces façon "Minority Report".

Bloomberg annonce par ailleurs qu'après Samsung, Apple s'intéresserait de près aux écrans courbes, dont l'intérêt est à nos yeux moins évident.



Le nouvel iPad utilise une colle plus solide que jamais

iFixit a démonté le dernier iPad commercialisé.

Pas grand chose de nouveau pour ce produit qui ne contient plus qu'un nombre très faible de composants, si ce n'est une colle encore plus forte que les précédentes rendant le démontage sans casse pratiquement impossible.
Certes, un tel collage assure une résistance aux chocs très importante mais elle complique singulièrement le futur recyclage de ces appareils, dont il sera pratiquement impossible d'isoler les différents composants pour les envoyer dans la bonne filière.



Apple débauche une pointure de l'intelligence artificielle de Google

John Giannandrea était jusqu'à hier le chef de la division recherche sur l'intelligence artificielle chez Google. Il avait ce poste depuis 2010 mais a annoncé son départ de la société.
On sait maintenant qu'il ira chez Apple tenir un poste similaire.

La recherche sur l'intelligence artificielle ou plutôt les systèmes experts capables d'apprentissage est devenue cruciale pour l'avenir, en particulier au niveau des assistants comme Siri, qui se doivent de devenir plus pertinents et dans ce domaine Apple a un retard significatif sur Google ou même Amazon.



Nouveau bonus pour des dirigeants d'Apple

Certains dirigeants d'Apple ont reçu un bonus de la part de la société en échange de leur fidélité à leur poste et aux bonnes performances de la société.
Craig Federighi, Phil Schiller, Eddy Cue, Angela Ahrendts et Luca Maestri ont reçu en actions de la société des sommes allant de 13 à 22 millions de dollars.




MacBidouille
----